Enceinte active ou passive ? Que choisir ?

Les questions de sonorisation nécessitent une expertise. En effet, le type de sono dépend de son utilisation et de son utilisateur. Pour les professionnels, il varie encore plus selon le domaine d’activité et les besoins : concert, club, karaoke, exposition… Et entre une enceinte passive et une enceinte active, que faut-il choisir ?

Enceinte active ou passive : quelles différences ?

Un haut-parleur reste un haut-parleur pour le commun des mortels. Mais pour les professionnels et les connaisseurs, le choix est compliqué. Il existe plusieurs modèles et plusieurs options possibles. En général, il y a deux types d’enceintes : les modèles dits actifs et les modèles dits passifs.

Enceinte active

Une enceinte active est un haut-parleur muni d’un amplificateur. Le système intègre donc un amplificateur internet ainsi qu’un haut-parleur interne. Ainsi, il se suffit à lui-même.

  • Vous pouvez le connecter directement à une source d’alimentation pour l’utilisation. Une batterie peut également servir si vous ne disposez pas de câble d’alimentation. Voilà pourquoi on l’appelle également enceinte amplifiée. Elle est reliée à une source directement.
  • Vous n’avez plus qu’à la brancher avec la source du signal audio pour le faire fonctionner. Ensuite, elle va traiter et amplifier le son. Il peut s’agir de votre Smartphone ou de votre PC, mais il est connecté à l’enceinte avec un câble. Cette sono amplifiée Bluetooth si vous n’aimez pas les branchements filaires.
  • Une enceinte active porte plusieurs entrées et sorties In et Out. Il y a aussi des boutons destinés au réglage des volumes et des effets. Évidemment, le bouton de démarrage ou « power » est présent.

Les caissons de basses pour les enceintes actives

Tout le monde peut utiliser une enceinte active, mais si vous exercez dans le domaine de la musique, ce sera encore mieux. En effet, sa facilité d’utilisation convient à tous les usages, mais est particulièrement utile en milieu professionnel. Vous n’aurez ainsi aucun mal lors du branchement, parce que même la conception répond à vos besoins les plus basiques.

Le fait de pouvoir le connecter à n’importe quel câble ou via Bluetooth en est un exemple. Ce qui est pratique pour les évènements divers comme les séminaires, les animations éphémères ou les conférences. Vous pouvez aussi les monter en série pour disposer d’une meilleure sonorisation.

Il est possible d’ajouter des caissons de basses sur les haut-parleurs actifs. Cela permet d’améliorer le son parce que vous ajoutez des basses. On sait tous que les haut-parleurs émettent les aigus et les médiums. Mais votre enceinte doit être de 12 ou de 15’’ pour pouvoir y coupler un caisson de 15 ou de 18’’. Ce type d’appareil est plus lourd et doit être placé en bas, idéalement au sol. Vous pouvez les mettre en hauteur pour parfaire l’effet sonore et les placer à côté des pieds de couplage.

Vous pouvez majorer le son avec un caisson de basses actif, il est souvent nécessaire d’utiliser un crossover. Ce dernier fera office de filtre. Pourquoi faire ? Pour éviter à ce que les fréquences se mélangent et empiètent sur le signal de la table de mixage. Ainsi, les fréquences hautes et les fréquences basses ne s’entremêlent pas. La performance de votre système de son sera maintenue également puisque la puissance de l’appareil est conservée.

Quels sont les avantages d’un haut-parleur amplifié ?

Une enceinte active est une bonne solution pour les particuliers et les professionnels. Ses avantages sont nombreux :

  • large choix quant à l’amplificateur : aucune incompatibilité possible ni de réglage obligatoire,
  • enceinte directement utilisable après l’achat,
  • amélioration possible du son et du signal avec des filtres et des caissons de basses,
  • risque de surtension et de distorsion du son évités et pouvant être contournés,
  • facilité d’utilisation et d’installation,
  • pas besoin d’appareil supplémentaire obligatoire,
  • pas de branchements en plus.

Enceinte passive

Une enceinte passive diffère d’un modèle actif de par le type d’amplification. En effet, il faut un amplificateur externe pour qu’il marche. Il reçoit le signal audio par l’intermédiaire d’un câble audio externe également. L’amplificateur en question doit avoir la même puissance que le haut-parleur.

  • Il n’existe donc pas de signal audio tant qu’il n’y a pas d’amplificateur externe ;
  • L’appareil aura aussi besoin de charger avant de traiter le son et de l’émettre. Ceci, via les sorties haut-parleurs. Vous les reconnaîtrez par la présence de deux enceintes 1 et 2 à gauche et à droite. C’est pour cela qu’on parle souvent de branchement stéréo) ;
  • En ce qui concerne les caractéristiques, l’enceinte cache une entrée simple à l’arrière. La première compte deux borniers rouge/noir ;
  • Contrairement à une enceinte active, il n’existe aucun bouton de contrôle ou de commande ou même de réglage dessus.

Qui peut utiliser une enceinte passive ?

Une enceinte passive est surtout recommandée aux professionnels de la musique. DJ, sonorisateurs, propriétaires de karaoké… ils ont besoin d’une installation fixe et donc de matériels fixes. Cela est également le cas des ingénieurs du son qui ont besoin d’un système stable. Vous pouvez toujours en utiliser à la maison, mais attention à savoir équilibrer les niveaux de puissance. Il faut ajuster la puissance de l’enceinte à celle de l’ampli.

Sur ce point, sachez que l’amplificateur doit être plus puissant. Sa puissance maximale doit dépasser celle de l’enceinte pour ne pas provoquer de surcharge. Il s’agit de l’écrêtage.

Si l’amplificateur a la même puissance ou même un peu moins que les haut-parleurs, le son va être saturé. Cette saturation provoque un écrêtage, ce qui détruira votre matériel. Les voyants rouges s’allumeront pour indiquer sur l’enceinte atteint sa capacité maximale. L’usure est également assurée puisque les pièces internes ne supportent pas une forte puissance ni une forte chaleur.

Quels sont les avantages d’une enceinte passive ?

Une enceinte passive est un excellent choix parce que :

  • elle est beaucoup moins chère qu’une enceinte active. Son prix est même moindre si l’on devait comparer. Cela est dû à l’absence de connectiques, d’ampli et de paramétrages. Vous pouvez donc faire des économies pour une table de mixage ou des micros ;
  • vous avez la chance de gagner un peu d’argent sur le circuit d’amplification ;
  • vous serez obligé d’acheter un ampli externe, sinon, aucun son ne se fera entendre. Mais ceci ne coûte pas cher non plus. Cette acquisition vient s’ajouter au budget sans l’alourdir pour autant ;
  • pour les experts en son et les audiophiles, l’ampli n’est pas qu’un équipement pour émettre le son. Il améliorera également la qualité sonore ;
  • vous pouvez changer de haut-parleurs à souhait sans craindre les incompatibilités ;
  • vous pouvez directement paramétrer les réglages sonores importants à partir de votre ampli pour que les haut-parleurs passifs produisent un excellent son.

Bref, vous restez au contrôle tant pour les volumes que pour les effets.

Alors, que choisir : une enceinte active ou une enceinte passive ?

Cela dépend de l’utilisation et des besoins que vous allez en faire.

Pourquoi un haut-parleur actif ?

Pour les amateurs et les particuliers, il vaut mieux choisir une enceinte active. C’est le meilleur choix possible :

  • parce qu’il est plus facile à utiliser et plus pratique ;
  • le fait qu’il soit déjà équipé d’un amplificateur permet de profiter d’un bon son avec simple matériel ;
  • vous n’aurez plus besoin d’acheter un amplificateur externe en plus ;
  • de même, une enceinte passive est plus destinée à une utilisation professionnelle.

Si vous pensez qu’un simple haut-parleur actif ne suffit pas, une autre option est envisageable. Vous pouvez choisir un set de haut-parleurs actifs. Vous pouvez aussi vous procurer un caisson de basses actif. Ici, vous n’aurez pas non plus besoin d’un amplificateur externe. Vous pouvez aussi brancher d’autres appareils de sonorisation comme des micros ou un lecteur média. Seulement, il faudra ajouter deux haut-parleurs satellites passifs.

Si vous avez déjà un caisson de basse actif donc, il ne reste plus qu’à acheter une paire de haut-parleurs passifs. Le plus : ils sont pratiques, légers et peu chers.

Une enceinte passive est-elle un meilleur choix ?

Si vous voulez une enceinte passive, l’utilisation doit être plus importante, mais pas nécessairement. Il ne s’agit pas souvent d’un modèle domestique. Vous devriez aussi prévoir un ampli pour l’alimentation. Certains choisissent de paramétrer les leurs pour éviter un second achat (ampli interne). Si vous souhaitez l’utiliser à la maison, c’est au niveau de cet achat supplémentaire que le problème se pose.

En effet, un haut-parleur passif est plus abordable en termes de prix. Il reste moins cher même si vous ajoutez le prix d’un ampli. Le vrai bémol reste le confort d’utilisation. L’équipement passif émet une forte chaleur qui entraîne une usure précoce. Même si vous n’en faites usage que rarement, la température interne nuit au bon fonctionnement de l’appareil.

Vous pouvez toujours acheter des ventilateurs ou d’autres matériels pour la modulation pour diminuer cette chaleur. Mais cela engage plus de dépenses. De même, ce type d’enceinte reste surtout utile pour les sonorisations hi-fi. L’effet sonore semble également plus mauvais si l’on devait comparer avec un matériel actif.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *